Nouvelles

Ces derniers jours ont été marqués par une chaleur intense, signe que l’été québécois vient s’installer. 

Dans les milieux de travail non climatisés ou lors de travaux physiquement exigeant à l’extérieur au soleil, la canicule devient un risque à la santé des travailleurs. En effet, ils peuvent souffrir d’un coup de chaleur, malaise causé par l’incapacité du corps à se refroidir adéquatement. Il est important de mettre en place des mesures préventives avant que les travailleurs ressentent des malaises. Lorsque le corps humain est en hyperthermie et qu'aucune mesures n'ait prise rapidement, la température du corps continue d’augmenter, pouvant causer des dommages irréversibles aux organes vitaux, voire la mort.

Auto Prévention a produit un article sur le sujet mettant en évidence les symptômes et les moyens de prévention. Nous vous invitons à vous l’imprimer et à en faire un dialogue de sécurité avec vos travailleurs.

Plusieurs outils sont également disponibles sur le site de la CNESST vous permettant entre autres de calculer votre niveau de risque de coup de chaleur et les mesures préventives à mettre en place.

Josée Sabourin 
Coordonnatrice, communications et relations publiques